Épreuves orales de langues de la banque IENA

Les épreuves orales de langues de la banque IENA se déroulent généralement dans l’une des écoles où le candidat est admissible, excepté pour les langues dites "rares".

Pour toutes les épreuves de langues de la banque IENA, les candidats doivent composer à l'oral dans les mêmes langues qu'à l'écrit, dont obligatoirement l’anglais pour l’une des deux.

L'épreuve se déroule à partir de l'écoute d'un dialogue enregistré de 4 minutes environ portant sur un sujet général ou socio-économique.

L'épreuve met en valeur la connaissance de la langue et le candidat doit s'efforcer de parler une langue correcte et authentique, dépassant le niveau scolaire. A cet égard, il doit être capable d'utiliser les tournures idiomatiques de manière naturelle et spontanée.

Le candidat doit également faire preuve d'esprit de synthèse, de logique et de rigueur. Sa connaissance de la civilisation du ou des pays concernés est également prise en compte.

Déroulement de l'épreuve de langues orales IENA

La prestation du candidat comporte deux phases :

  1. La préparation

Pour celle-ci, le candidat dispose de 20 minutes qu'il peut utiliser à sa guise. Il peut donc écouter plusieurs fois l'enregistrement ou l'écouter de manière fractionnée, la prise de notes étant autorisée. Il lui est cependant vivement conseillé d'écouter le dialogue au moins une fois entièrement sans interruption.

  1. L'épreuve 

L'épreuve d'une durée de 20 minutes se déroule devant un examinateur et comporte deux phases de 10 minutes chacune :

a) La première partie de l'interrogation comporte 3 exercices :

- une synthèse (et non un résumé) : pas de paraphrase mais une présentation personnelle, intelligente et ordonnée des éléments essentiels du document ;

- une analyse et un commentaire pertinents de l'enregistrement ;

- une développement personnel sur le(s) thème(s) abordé(s) dans le document.

b) La deuxième partie de l'épreuve est une conversation libre avec l'examinateur dont l'enregistrement est le point de départ. Elle débouchera sur des perspectives plus larges.

c) Cas particulier de l'épreuve orale de latin et de grec ancien

Un texte de latin ou de grec ancien d'une quinzaine de lignes ou de vers sera remis, accompagné de sa traduction, au candidat.
Celui-ci disposera de 20 minutes pour préparer, sans l'aide du dictionnaire, un commentaire littéraire du passage et des réponses aux diverses questions susceptibles de lui être posées sur le texte.
 

En savoir plus sur le calendrier prévisionnel des épreuves orales et des résultats

Pour connaître les modalités d’inscription aux épreuves orales de la Banque IENA, rendez-vous dans votre espace myBCE.

Retrouvez toutes les dates clés du concours BCE à la rubrique « BCE Top chrono ».